UNE JOURNEE PARTICULIERE

Florian Bach, John Baldessari, Jean Baudrillard, Régis Golay, Fabrice Gygi, Thomas Huber, Suzanne Lafont, Pascal Landry, Richard Long, Chad Mc Cail, Gordon Matta-Clarck, Olivier Mosset, Matt Mullican, Laurent Pache, Mai-Thu Perret, Marie Saconni, Jean-Frédéric Schnyder, Richard Serra, Annelies Strba, James Turrell, Pierre Vadi, Franz Erhard Walther, Nathalie Wetzel
01.04.2005 au 04.06.2005
Cette journée est particulière à plus d’un titre : elle représente la première exposition proposée à part entière par le Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (Fmac). Manifestement le Fmac, à la différence des FRAC en France, n’a pas pour vocation de s’exposer, et s’il s’est constitué une collection, c’est davantage au sein d’objectifs destinés à soutenir les acteurs de la scène artistique genevoise. A cet égard l’invitation de la Villa du Parc constitue à la fois une première et une double opportunité : elle permet non seulement de tisser des liens dans une politique culturelle transfrontalière, mais également à un large public de mieux connaître une collection dont la visibilité reste toutefois confidentielle. L’exposition repose ainsi sur une sélection d’une centaine de pièces parmi un ensemble de mille cinq cents, qui se veut représentative de la diversité et du caractère hétérogène de cette collection – un parti pris dû à l’identité même du Fonds. Il s’agit donc ici non pas de regrouper des œuvres autour d’une chronologie, d’une thématique ou d’une pratique, mais de proposer des rencontres imaginaires entre des artistes, leurs œuvres, au gré d’un parcours particulier, ponctué d’échanges et de dialogues parfois improbables, mais souvent évocateurs. L’esprit du spectateur pourra ainsi vagabonder à travers des discours et des univers personnels, tissant (ou non) des liens autour d’objets aussi divers que, le paysage urbain, la figure, le dessin, la forme ou encore la fiction, soulignant par là même le caractère singulier de cette collection.
Marie Sacconi