SOMETIMES CLOSED IS MORE OPEN THAN OPEN AND OPEN IS MORE CLOSED THAN CLOSED

Pierre Charpin, Christophe Cuzin, édouard Levé, Anne-Julie Raccoursier, Roman Signer, Valentin Stefanoff
10.03.2006 au 13.05.2006

Tout est possible

Cette exposition est une invitation à réflechir sur l'hypothèse d'un art systématquement à la recherche de lui-même. Depuis Marcel Duchamp sinon avant, nous avons pu noter l'évident glissement de l'objet de l'art de son utilitaire fonction de re-présentation à sa vocation première de conception. Nous sommes passés d'un art producteur d'artefacts aux attitudes d'artistes devenues formes. Tout est possible ! L'actualité de l'art se présente comme un ensemble définitivement inachevé, définitivement hétérogène, d'objets, signes, situations, et attitudes... Pour que cette diversité soit effectivement visible et intelligible, pour confirmer que l'art contemporain est un concept plus ouvert que fermé, l'exposition sometimes closed is more open than open and open is more closed than closed comprend plusieurs expositions mise en œuvre selon différentes temporalités dans différents espaces : la nouvelle véranda avec un wall script de Valentin Stafanoff (jusqu'au 15 septembre 2006) et une peinture légèrement décalée de Christophe Cuzin (jusqu'au 15 septembre 2008); la chambre Philippe Dubois avec une étrange vidéo d'Anne-Julie Raccoursier (jusqu'au 13 mai 2006); le passage John Cage et le plateau Samuel Beckett avec une approche monographique du travail d'Édouard Levé (jusqu'au 13 mai 2006)