MULTIPLES AND CO

Boris Achour, Ei Arakawa, John Armleder, Olivier Babin, Daniel Buren, Etienne Bossut, Kim Seob Boninsegni, Claude Closky, Isabelle Cornaro, DAS INSTITUT, Noël Dolla, Marc Etienne, Gina Folly/Hannah Weinberger, Liam Gillick, Armand Jalut, Balthazar Lovay , Matthew McCaslin, Jérôme Massard, Olivier Mosset, Stefan Nikolaev, Julian Opie, Bruno Peinado, Mai-Thu Perret, Raymond Pettibon, Loïc Raguénès, Maxime Rossi, Michael Riedel, Bernhard Rüdiger, David Shrigley, Franck Scurti, Alain Séchas, Morgane Tschiember, Felice Varini, Jean-Luc Vilmouth, Guyton Walker.
02.12.2011 to 04.02.2012

La richesse du multiple tient au fait qu’il n’est, comme toute œuvre d’art contemporain, lié a priori à aucun médium en particulier. L’estampe, par exemple, n’est qu’un des résultats possibles de la reproductibilité de l’œuvre d’art. Tout aussi important, si le multiple est, par définition, lié à la reproductibilité et à la multiplicité, il n’est pas lié, la plupart du temps, à la reproduction. C’est pourquoi nous pouvons parler aujourd’hui d’œuvres originales multiples.
Ce que nous entendons par œuvre originale - et a contrario par reproduction - pourrait être l’un des enjeux d’une exposition de multiples : Sélectionner et donner à voir des œuvres pensées comme multiple et qui n’existent que sous la forme d’un multiple.
Lors de l’exposition multiples&co, la villa du parc et gdm présenteront un multiple d’Emmanuelle Villard co-produit ensemble. Il s’agit d’une série de monotypes, des céramiques prenant la forme d'un ruban noir : contraste volontaire entre la forme souple du ruban et le matériau dur de la céramique. Le « ruban » de céramique formera un dessin différent pour chaque exemplaire.

Curator: 
galerie de multiples
paris
AttachmentSize
Dossier de presse Multiples and Co128.73 KB
Felice Varini, Elipse, acier peint, 2006
Felice Varini, Elipse, acier peint, 2006