LA PEINTURE SANS LES PEINTRES

Bismuth Pierre, Closky Claude, Cornaro Isabelle, Creed Martin, Grasso Laurent, Guyton Wade, Lavier Bertrand, Mercier Mathieu, Monk Jonathan, Richer Evariste, Scurti Franck, Spaulings Reena
22.06.2012 to 01.09.2012

Le modernisme avait voué la peinture à être un absolu. Le peintre devait être entièrement dédié à son médium. En d’autres termes, la peinture appartenait aux seuls peintres. Or, aujourd’hui, des artistes qu’on ne saurait définir comme des peintres réalisent des peintures, et peut-être même parmi les plus intéressantes de l’époque. Il s’agit d’un phénomène dont l’ampleur justifie qu’il soit pris en compte comme tel.

Des peintures industrielles de Bertrand Lavier aux impressions sur toile de Wade Guyton, en passant par le film peint et la peinture filmée d’Isabelle Cornaro, par le coloriage désenchanté de Pierre Bismuth, par la peinture expulsée de Martin Creed ou encore par les tondos de Claude Closky et les taches de Reena Spaulings, toutes ces oeuvres, aussi différentes qu’elles soient les unes des autres ont pourtant toutes en commun d’être des peintures qui n’appartiennent pas pleinement au champ de la peinture.

 

Curator: 
Marjolaine Levy
AttachmentSize
Dossier de presse711.87 KB
Autour des oeuvres291.97 KB
Claude Closky, " Sans titre", 2005 ; photographie Isa Meunier-Fleury
Claude Closky, " Sans titre", 2005 ; photographie Isa Meunier-Fleury